Vagabondages sans guide à Osaka ?>

Vagabondages sans guide à Osaka

Un dimanche plus tranquille à Dotombori…

Ce dimanche, nous étions livrés à nous-mêmes puisque notre hôte Yoshiaki travaillait. Nous avons donc commencé notre journée un peu plus tard et nous sommes retournés dans les quartiers d’Umeda, de Dotombori et de Nippombashi.
Umeda était un peu trop commercial à notre goût avec beaucoup de grandes chaînes. Découverte assez marrante tout de même de la ville « sous la ville » avec des petits restaurants souterrains pouvant accueillir une dizaine de clients maximum. Malheureusement pour nous tout était en japonais, donc difficile de commander. Nous nous sommes rabattus sur une petite chaîne sympa du coin (Pablo) qui fait toutes sortes de petits encas et desserts.

Nous sommes allés ensuite à Nippombashi pour explorer le quartier geek. On a pensé aux copains en voyant de nombreux vendeurs de cartes de jeu rares (de type Magic) à des prix assez élevés. Nous sommes de nouveau retombés sur le magasin Super Potato que nous avons trouvé un peu moins sympa que celui de Tokyo. La meilleure découverte du lieu est sans doute le magasin/café Chillinn (http://Chillinn.com/). Celui-ci est composé d’une petite boutique au rez de chaussée qui vend des portefeuilles, des tasses, des vêtements, de la décoration. Tout était superbe mais un peu cher, nous nous sommes contentés d’un petit porte monnaie en tissus pour nos piécettes japonaises. Nous sommes montés ensuite à l’étage, nous y avons trouvé un café très sympa où nous avons pris un goûter bien mérité.

received_10210121830270760received_10210121829870750received_10210121830310761received_10210121830030754

En repartant, nous sommes tombés sur un vendeur de vinyles. Je suis tombé sur un exemplaire du live à Tokyo des Deep Purple pour moins de 8€… Je ne l’ai pas pris mais je me demande encore si ce n’était pas une erreur à ce prix-là.

dav

Enfin nous avons rejoint le Dotombori en début de soirée pour voir la ville s’illuminer au coucher du soleil (qui arrive vers 19h au Japon).

dav

 

dig

dav

bdr

J’ai mangé des Takoyaki (boules de crêpes au poulpe grillé), une spécialité du coin qui fait peur aux occidentaux mais qui est pourtant délicieuse ! Déborah elle s’est contenté de Gyozas plus simples (grand raviolis) dans un petit restaurant où les serveurs travaillent à une vitesse folle !

À suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *