Premier jour à Osaka avec Yoshiaki ?>

Premier jour à Osaka avec Yoshiaki

Notre hôte Yoshiaki nous attendait à l’aéroport, il nous a fait prendre le métro pour rejoindre Sakaï au sud d’Osaka (et à Sakaï, ça caille pas vraiment). Il était déjà 23h une fois sur place et il a poussé la porte d’un tout petit restaurant qui faisait toutes sortes de Yakitori (brochettes de poulet) et autres petits mets. Après notre mésaventure tokyoïte, cela faisait du bien de manger quelque chose que l’on connaissait. C’était vraiment très bon et l’ambiance était conviviale, l’unique personne qu’il restait et les deux gérants s’amusaient à trouver des mots français sur leur téléphone. Le chef a complimenté Déborah pour son ‘sakura tatoo’ (tatouage à fleurs de cerisiers). Un super moment en somme bien que nous étions très fatigués…

received_10210112364234115

 sdr

Le lendemain, le samedi donc, nous sommes allés dans le centre d’Osaka (Namba) où nous avons fait une très grande avenue marchande. Nous sommes passés dans le petit quartier geek/otaku de la ville (l’équivalent d’Akihabara à Osaka).

received_10210112367114187Yoshiaki nous a montré une petite rue qu’il aimait bien et qui recelait de petits vendeurs de matériel de cuisine japonaise, de noren (rideaux japonais), etc. Évidemment, Déborah a craqué. Nous sommes les heureux possesseurs d’un Noren bleu marine pour notre salon. Ensuite, nous avons mangé des Ramen (pâtes en bouillon avec du porc) dans un petit restaurant où l’on commande sur une borne à l’entrée.

received_10210112365874156

L’après-midi, Yoshiaki nous a emmené à la grande tour d’Osaka. Après avoir pris un ascenseur de verre jusqu’au 36ème étage, un escalator qui passe dans la seconde tour en face jusqu’au 40ème étage, nous avons pu apprécier une vue imprenable sur tout Osaka et ses alentours. Il nous restait encore le toit… Il faisait déjà presque 35°celsius au sol et à l’ombre, je vous laisse imaginer au 40ème étage…

dig

dav

dav

dav

dav

dav

dav

dav

dav

dig

sdr

sdr

sdr

Après cela, nous sommes allés admirer le château d’Osaka qui est vraiment superbe.

dig
Non, non ceci n’est pas un Pokémon !

dav

sdr
Je suis très fier de cette photo !

dav

sdr

Cependant trop fatigués, nous sommes vite rentrés. Notre hôte a alors proposé d’aller manger quelques sushis que l’on attrape à la volée sur une plaque tournante. C’était super, j’ai pu découvrir les sushis à l’unagi (anguille grillée), j’avais une certaine appréhension mais cela valait bien les meilleures truites que j’ai pu manger de ma vie et j’ai fini par en recommander. Hormis cela, il est vrai que les sushis en général étaient légèrement meilleurs à Tokyo pour le coup… Mais après cela nous sommes allés au Sento du coin (bain public), une expérience que Déborah voulait vraiment faire mais qui était compromise par le fait que les tatouages sont souvent interdits (trop liés aux Yakuzas) dans les Sento ou Onsen (source d’eau naturelle). Mais il n’y avait pas de problème dans celui où nous avons été.

C’était vraiment excellent. La seule chose un peu étrange, c’est qu’il faille être nu pour pouvoir y entrer et c’est assez déroutant la première minute mais on oublie vite une fois dans les différents bains. Que celui-ci soit chaud, froid, bouillant, parfumé à la lavande, salé ou… électrique (définitivement pas mon préféré même si cela a beaucoup fait rire Yoshiaki de me voir faire un bond au contact de l’eau électrique). Déborah de son côté était un peu seule au départ mais les femmes ont discuté avec elle en anglais et lui ont même conseillé l’Universal Studio que l’on avait envisagé de faire par la suite…

Yoshiaki est beaucoup trop gentil avec nous, cela en devient presque gênant parfois… Il nous invite au restaurant, nous paye des sorties, le métro. Il insiste beaucoup et nous n’avons réussi qu’à payer notre repas du midi et quelques tickets de métro. On ne va pas se plaindre mais quand même, c’est gênant.

Aujourd’hui, c’est dimanche. Donc on va enfin se la jouer cool. Notre hôte étant professeur, il part aujourd’hui et jusqu’à demain après-midi pour animer un camp d’été avec ses élèves. Nous allons donc tranquillement trainer dans le centre puis nous irons peut-être demain à Nara…

À suivre…

2 réactions au sujet de « Premier jour à Osaka avec Yoshiaki »

  1. Rhooo les amis, vous me rendez nostalgique !
    Mon premier sento, la decouverte des bains electriques….l’horreur, j’ai jamais pu y rentrer en entière !
    Et puis la nourriture, j’en ai marre du poulet riz frite traditionnelle de la Bolivie, moi aussi je veux des sushis !!!!

    Profiter bien, j’ai hâte de lire la suite de vos aventure et de vous revoir.

    Plein de bisous

    Hasta luego, mata ne !

  2. QUE DIRE.CEST UN VOYAGE HALLUCIANANT QUE VOUS FAITE.CA DU VOUS FAIRE TOUT DROLE DALLER NU DANS LES BAINS. PROFITEZ EN BIEN.GROS GROS BISOU ET MERCI POUR VOS PHOTOS.NOUS AIMERIONS TELLEMENT ETRE TELLEMENT A VOTRE PLACE.MAIS UN JOUR PEUT ETRE.(francois.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *