Derniers moments à Tokyo ?>

Derniers moments à Tokyo

Ce jeudi 28 juillet, nous étions de bonne heure à d’Akihabara, le quartier hi-tech de Tokyo. Une découverte vraiment top malgré qu’on nous avait dit que ce n’est plus ce que c’était. Au premier magasin de jeux vidéo nous avons demandé le jeu que notre ami Maximilien convoitait tant. Si nous le trouvions pour 30€, il le voulait. Il coûtait en réalité 800yens soit 8€ environ…

received_10210149538883458

Akihabara
Akihabara
Super Potato
Super Potato

received_10210149539363470 received_10210149539243467 received_10210149539563475

Edit du 24/08/2016 : Un premier montage vidéo terminé sur notre arrivée et cette journée à Akihabara, Shibuya, Shinjuku.

L’après midi, petit passage à Shibuya qui nous a plutôt laissé de marbre. Il faut dire que nous ne sommes pas resté longtemps (1h tout au plus), ce n’était que des magasins de vêtements et cie. Du coup nous sommes allés à Shinjuku, un quartier plus populaire, plus fou, avec des magasins dans tous les sens et de toutes les sortes. Usés, nous avons succombé au café Starbucks où nous avons attendu notre contact Kana. Le soir, celle-ci nous a emmené dans un petit Izakaya (bar où on commande pour tout le monde et où tout est très peu cher). Nous n’aurions jamais pu aller là bas de nous même car tout était indiqué uniquement en japonais et sans illustrations (beaucoup de restaurants proposent des menus en anglais ou des images ou des versions en silicones de leurs plats habituellement). Au final, malgré mon insistance pour diviser la note comme c’est la coutûme dans les Izakayas, Kana et sa collègue Marina ont tenu à nous inviter. Mille merci à elles. Elles parlent de plus super bien français et ont de la conversation. Une super soirée. À noter qu’on a bu des pintes de bière à 100¥ ! 100¥ ! Moins d’un €uro. Bon d’accord, elle n’était pas très forte mais quand même.

Le 29 juin, nous devions rendre les clés de notre chambre d’hôtel à 10h. L’hôtelier nous a toutefois proposé de garder notre valise. Nous avons donc pu refaire un tour à Asakusa tranquillement avant de reprendre le train pour l’aéroport où j’écris ces lignes. Désormais, nous serons dans le kansaï, le vieux Japon, et plus précisément à Osaka chez notre ami Yoshiaki.

Des arbres arroseurd
Des arbres arroseurs
Sensoji temple again
Sensoji temple again

Pour plus de photos, allez sur mon Instagram ou celui de Déborah 😉

https://www.instagram.com/jilied

https://www.instagram.com/deborah_________/

Bon en fait je n’ai pas tout raconté, on vient de passer deux heures très pénibles. Le premier restau que l’on fait d’après une recherche en ligne (sans doute un des plus chers en plus) vient de nous refiler une indigestion terrible. Heureusement que les toilettes faisaient face à la station où nous nous sommes arrêtés. Heureusement qu’on avait du Smecta. Heureusement qu’on était en avance à l’aéroport. On commence à en rire mais la morale de cette histoire c’est qu’il vaut mieux suivre les conseils des copains. Notre ami Cyril nous avait dit  »si vous voyez qu’il n’y a personne, n’y allez pas, sinon c’est qu’il n’y a pas de problème ». Il y avait deux personnes qui ne faisaient que boire un café quand nous sommes rentrés… C’était à ce moment là qu’il fallait fuir !

Le plat de la mort
Le plat de la mort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *